iléo vous informe : Le territoire métropolitain placé en état de                          vigilance sécheresse jusqu'au 31 juillet 2020                  

Dans ce contexte, nous vous invitons à utiliser l'eau avec modération et à faire preuve de civisme.

Pour rappel, entre avril 2019 et avril 2020, le département a connu une année continue en vigilance ou alerte sécheresse. Si une légère amélioration a été constatée au printemps 2020, la situation hydrologique s'est depuis considérablement dégradée en surface. Les niveaux historiquement bas relevés en 2019 et le déficit accumulé sur les trois dernières années de sécheresse ont toutefois fragilisé cette ressource et il est toujours indispensable d'être attentif à sa consommation. 

À ce titre, nous recommandons à tous les consommateurs de réduire leurs consommations d'eau et d'éviter les utilisations qui ne sont pas indispensables, afin de permettre une recharge conséquente de la nappe phréatique.

 

 


                                             Tourcoing le 8 juin 2020   

 

A l’attention des responsables de terrains et membres associés

 

Mesdames, Messieurs, chers amis.

La situation sanitaire, et plus particulièrement la période inédite de confinement ont considérablement perturbés nos habitudes en matière de communication et particulièrement, absence de rencontres, de conseils d’administrations et report à une date ultérieure de notre Assemblée Générale initialement prévue le 28 mars dernier.

Pour autant, chacun d’entre nous aura géré cette période au mieux, à chaque niveau de responsabilités, vous en qualité de responsables de terrain, les autres en qualité de membres du bureau.

Que chacun soit remercié pour son action dans la vie de notre association.

Une intervention auprès de nos députés quant à un possible aménagement des conditions de circulations et de déplacements durant la période de confinement à permis aux membres de notre association de se rendre sur leur parcelle sans restriction de temps tout en observant les consignes de distanciations sanitaires imposées par les circonstances.

Nous insistons sur le nécessaire  maintien des gestes barrières et des bonnes pratiques en cette période de dé confinement et d’intense activité sur les terrains, pour le bien et la santé de chacun d’entre nous.

En fonction des instructions gouvernementales sur les possibilités et conditions de rassemblements, nous espérons programmer un conseil d’administration afin de se retrouver tous avant les vacances d’été, de même que la mise en application des formations pratiques sur les terrains et vous invitons à faire connaitre vos souhaits en matière de dates afin de permettre la programmation de la part de nos formateurs.

Nous réitérons nos remerciements à chacune et chacun d’entre vous et formulons le vœu de se retrouver prochainement et physiquement dans des conditions normalisées.

 

 

Le président Pierre Bernard VERCOUTERE

          associé aux membres du bureau

 

 


                      Graines et plants potagers deviennent des achats de première nécessité

 

C'est une petite victoire pour les horticulteurs et les jardineries, frappés de plein fouet par le confinement en plein saison des plantations: le gouvernement vient d'autoriser la vente de plants potagers, desormais inscrits dans la liste des achats de première nécessité, aprés les en avoir dans un premier temps, exclus.


                                                                                                                                                                         Le 05 avril 2020

 

              Bonjour,

 

Par le présent mail nous vous informons, en temps réel, de la situation quant aux conditions d’applications du confinement pour l’Association des Jardins Familiaux.

 

Vos nombreuses questions, interrogations, ainsi que celles de nos adhérents jardiniers trouvent à ce jour une réponse officielle par le Préfet du Nord.

 

En effet nous sommes en mesure de vous annoncer officiellement que l’accès des jardiniers aux terrains et parcelles est à ce jour permis pour cultiver, sous conditions du respect des mesures imposées par le confinement.

 

Se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant les paragraphes 2 ou 5, de votre carte d’identité et votre carte d’adhérent 2020.

 

Respecter scrupuleusement et impérativement les gestes barrières de sécurité que vous connaissez.

 

Faire le trajet domicile-terrain seul.

 

En aucune manière, se regrouper entre jardiniers sur le terrain et rester seul sur sa parcelle.

 

Prendre soin de désinfecter les poignées des portails en entrant et en sortant, de même que les manches d’outils utilisés en s’interdisant de se les prêter entre jardinier.

 

De se laver les mains régulièrement.

 

Merci de bien vouloir communiquer avec les jardiniers de votre terrain, les jardiniers ne nous ayant pas tous fournis une adresse mail.

 

Marissal Jean Jacques

Vice-Président de l’AJFT

 

 


VU  SUR  LA  VOIX  DU  NORTD  LE  5/4/2020

Confinement: pour les préfets du Nord et du Pas-de-Calais, se rendre dans un jardin partagé est possible

Sur le site du gouvernement, pas de changement : vous pouvez jardiner si « votre jardin est attenant à votre domicile et que vous n’avez pas besoin de sortir dans l’espace public pour vous y rendre ». Mais pour les préfets du Nord et du Pas-de-Calais, rien ne s’oppose à se rendre dans les jardins partagés ouverts.

 

Cé.R. | 04/04/2020

« Bonne nouvelle ! Nous allons pouvoir retourner aux jardins », annonce, tout heureux, Cédric Vasseur aux propriétaires des parcelles gérées par l’Association de sauvegarde des jardins ouvriers de Marly, dont il est président. Son post Facebook date du 1er avril mais ce n’est pas une blague. Dans une circulaire datée de ce jour-là, le préfet du Nord assimile en effet la récolte des fruits et légumes dans des jardins privés à des achats de première nécessité. Dans « jardins privés », il inclut les jardins familiaux et ouvriers, « des espaces importants dans le Nord et attachés à une histoire et une tradition sociale », indique la circulaire. Depuis, le préfet du Pas-de-Calais a également fait savoir qu’à ses yeux rien ne s’opposait non plus à se rendre dans les jardins partagés. Des maires, comme à Dunkerque ou à Violaines, dans le Pas-de-Calais, les avaient laissés ouverts. D’autres, qui avaient préféré les fermer, comme à Marly ou Wimereux, ont donc pu déclarer leur réouverture !

Les conditions

 

Pour ceux qui ont du mal à s’y retrouver avec l’attestation dérogatoire, le préfet du Nord donne toutes les précisions. Si le jardin se situe au-delà de la zone d’un kilomètre autorisée pour les promenades, il est possible de s’y rendre pour le motif « achats de première nécessité ». Si le jardin se situe dans la zone d’un kilomètre du domicile de la personne, il s’agit alors de la catégorie « déplacements brefs » et on peut y rester une heure maximum. Côté interdictions, les classiques : ne pas se retrouver à plus de 100, éviter tout contact physique, garder une distance de plus d’un mètre et ne pas se regrouper avec d’autres personnes que celles avec qui vous êtes actuellement confinées. Aux Jardins familiaux de Marly, le président, Jean-Luc Erbuin, demande aux jardiniers titulaires de venir seuls. Question distance, « il y a plus de dix mètres entre les parcelles », ça limite les risques, mais les élus du bureau de l’asso se relayent de 9 h à 12 h et de 15 h à 17 h pour vérifier que tout se déroule correctement.



     NOTE A L’ATTENTION DES JARDINIERS

 

 

 

 

                                     L’accès aux terrains n’est pas autorisé

 

 

                                             (décret du 16 mars 2020)

 

 

 

La pratique du jardinage sur les terrains de l’Association des Jardins Familiaux de TOURCOING n’entre pas dans le cadre des dérogations prévues par l’article premier du décret du 16 mars 2020.

 

 

 

Tout jardinier ne respectant pas les mesures relatives au confinement, instaurées dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, s’expose aux sanctions prévues pour déplacement non autorisé.

 

 

 

 

 

En aucun cas, l’association ne pourra être tenue pour responsable des amendes pour infraction aux règles.


Bonjour à tous

 

La crise sanitaire inédite que nous traversons impose des mesures de confinement que chacun d’entre nous doit s’efforcer de s’appliquer, comme pour les autres.

 

Beaucoup d’interprétations, de questionnements légitimes nous sont parvenus de la part de bons nombres d’adhérents jardiniers, attendant sans doute de l’Association, une réponse ou confirmation d’une éventuelle dérogation pour la pratique du jardinage sur leur parcelle située à l’extérieur de leur domicile.

 

La seule réponse que l’Association se doit d’assumer, est la consigne du respect des règles imposées dans l’attestation de déplacement dérogatoire à chacun d’entre nous.

 

Au début de la période de confinement et avant le durcissement de l’application dérogatoire de déplacement, rien n’interdisait de se rendre sur sa parcelle dans le cadre d’un déplacement bref, à proximité du domicile etc., de prélever quelques légumes, mais ne concernait pas la pratique du jardinage en soi.

 

Une attestation de l’association, quant à la nécessité du nourrissage pour les terrains disposant d’un ou plusieurs poulaillers, a été adressée à chaque responsable de terrain, cette dernière étant destinée à être jointe et à présenter avec l’attestation de dérogation de déplacement en plus de la carte d’identité, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

 

Nous avons été questionnés par les services de la mairie, de même que par la presse locale quant à la position de l’Association dans la gestion du confinement, bon nombre de riverains s’étant indignés de constater des activités intensives de jardinage par quelques jardiniers sur certains terrains.

 

Certains responsables ont pris individuellement l’initiative de communiquer un texte par affichage, et tenant compte de la prolongation de la durée du confinement, l’Association a jugé utile de faire une communication commune par affichage, en vous demandant de l’apposer, ou de la faire apposer sur chacun des portails d’entrées de chaque terrain, en assurant, si vous le pouvez, une protection du document des intempéries.

 

Comme vous tous, nous formons le vœu d’une issue, dans les meilleurs délais et conditions possibles, de cette terrible épreuve que nous vivons et que nous subissons.

 

Courage à tous, nous connaitrons des jours meilleurs.

 

 

L’ensemble des membres du bureau, toujours à votre écoute et à vos côtés.



Suite à la réunion du 8 octobre, avec le maire et les élus, un dépliant va être déposé dans les boites aux lettres des Mouvallois, concernant la mobilité et le bien-vivre ensemble. Les jardins familiaux y sont représentés, photo ci jointe.

 

 

 


                                              Conseil d'administration du 14 septembre.

Le 14 septembre 2019 a eu lieu le conseil d'administration de rentrée de notre association.

L'ordre du jour contenait les questions habituelles de remise en route, c'est-à-dire la distribution des fichiers à jour, la présentation du tableau de suivi des actions menées auprès des jardiniers, la campagne d’adhésion 2019/2020, ainsi que les projets relatifs aux terrains Saint Gérard. 

Étaient aussi à l'ordre du jour la permaculture et sa mise en œuvre, et l'important projet d’action sur la gestion de l’eau dans les jardins.

Ces deux derniers points ont été abordés mais reviendront régulièrement dans les discussions et formations futures prévues par l’association, car ils sont essentiels dans les conditions actuelles de sécheresse qui risquent de s'accentuer dans les années à venir.

 

 

Ce conseil s'est déroulé dans un esprit d'écoute et d'ouverture, et à midi, et pour la première fois, les délégués ont été invités à partager le repas de rentrée, qui s'est déroulé à l'extérieur, au soleil de septembre, et dans une ambiance très conviviale et amicale. Vers 15 heures, tout le monde a aidé au nettoyage et au rangement de la salle qui nous avait été prêtée.




 

              Vidéo aérienne de la section ANOR



La loi 2014-110 du 6 février 2014 appelée loi Labbé prévoit une interdiction de la vente, l’usage et la
détention de tous les produits phytosanitaires de synthèse pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019.
Le non-respect des conditions d’utilisation des produits phytosanitaires prévues par la loi est une infraction pénale qui sera passible de 6 mois d’emprisonnement et de 150 000€ d’amende.
Pour plus d'informations :
www.jardiner-autrement.fr


L’association des Jardins Familiaux de Tourcoing  a pour but la location de jardin à ces membres et permet le jardinage en toute convivialité. Des conseils peuvent être donnés par les anciens et par un formateur.

L’association des Jardins Familiaux de Tourcoing  a été crée sous le nom de Société des jardins ouvriers de Tourcoing. Elle a fêté son centenaire en 2003. Si elle a pu maintenir cet « espace naturel «  au cœur de la ville, c’est grâce à la générosité de quelques industriels Tourquennois qui en ont assuré une grande partie du patrimoine foncier par des dons ou par des ventes à prix réduits dans la ligne de pensée de l’Abbé Lemire qui créa la ligue du coin de terre en 1896 et dont on a fêté les 120 ans l’an dernier.

Rattachée à la Fédération des jardins familiaux et collectifs de Paris, l’association des Jardins Familiaux de Tourcoing gère actuellement plus de 1000 parcelles répartis sur 30 sites situés principalement sur Tourcoing. Les sites sont de dimension variables : le plus petit de 5 parcelles et le plus grand de 90 parcelles. Ils représentent à peu près 30 ha soit le quart des espaces verts de la ville de Tourcoing.

 

Les jardiniers élisent leur responsable de site qui siège au conseil d'administration. Nous sommes tous bénévoles.  

 Il reste actuellement une trentaine de terrains libres à la location sur les villes de Mouvaux, Tourcoing et Wattrelos.

Les parcelles pour le jardinage sont louées pour un prix annuel variant de 56 à 71 Euros, et 101 Euros avec ou sans abris.


Compte rendu du CA de l’association des Jardins Familiaux de Tourcoing

Du vendredi 28 septembre 2018 A 10 H

A LA FERME SAINT JEAN (HALLUIN)

 

Les invités ont été accueillis à 10h par un jus de fruit, un café et quelques biscuits. Puis chaque membre présent à procédé à l’émargement de la feuille de présence.

Le président Pierre Bernard Vercoutere a pris la parole pour souhaiter et remercier tous les membres présents.

Le Vice-Président Jean Jacques Marissal a ensuite fait une petite présentation humoristique sur les « déformations de parole, le bouche à oreille » qui a beaucoup amusé. En conclusion, les informations que nous entendons nous les faisons circuler, elles sont répétées et à la fin elles sont totalement   déformées.

Puis nous avons présenté le tarif 2019, comme promis il est de 4 euros inférieur à celui de cette année. Les jardiniers présents en 2018 peuvent enlever, exceptionnel, 4 euros à leur cotisation (arrêt de la revue début 2018).

La campagne des cotisations va bientôt commencer, les courriers partiront vers le 15 octobre.

Les dates des perceptions sont: les 3-10-24 novembre, le matin et le 17 novembre, l’après-midi. Une nouveauté, une permanence spécial responsable de terrain, le jeudi 22 novembre 17-19 H, pour les responsables qui amènerons les cotisations de leurs jardiniers.

Les « membres sympathisants » .Définition: anciens jardiniers payant une cotisation leur permettant  de rester en lien avec l’association. Ils pourront continuer à visiter les terrains, participer à l’AG et être éligibles pour devenir membres du CA sur acceptation de ce dernier.

Concernant la gestion de la canicule, nous envisageons de faire une réunion débat pour en discuter.

Il a été précisé également que, une cuve pour un terrain inférieur à 100 M² et 2 cuves pour un terrain supérieur à 100 M², est adaptée au besoin. Il n’est pas toléré de mettre plus de deux cuves par terrain.

Guy Destombes nous a fait part des dépenses et bénéfices de l’association. Nous ne sommes plus déficitaires, si vous voulez recevoir des précisions, il se tient à votre disposition pour vous les transmettre.  Nous avons remercié Guy du bon travail accompli.

Pierre Bernard et Jean Jacques, ont fait un magnifique éloge sur la disparition de notre regretté Christian Vandecaveye. Nous l’avons applaudi 30 secondes. Et sur leur terrain à l’Yser, il lui sera dédié un espace en sa mémoire.

Jean Charles nous a parlé des stages de formations, et de la distribution des graines.

Les stages de formations auront lieu: le premier module, la plante et son sol, mercredi 9 janvier 2019 ou le samedi 12 janvier 2019 et le deuxième module, la vie de la plante le mercredi 6 février ou le samedi 9 février de 9 H. à 12H., à la Maison des Associations 100 rue Lille à Tourcoing.

Les graines seront distribuées à la prochaine réunion de CA le 21 décembre 2018  (date à retenir)

 

Le site (jardins-familiaux-tourcoing.fr) est également très visité n’hésitez pas à aller le voir régulièrement, c’est la vie de nos jardins.

 

 A 12H15, nous avons eu un petit temps libre pour visiter les jardins de  l’ancienne ferme,puis vers 12H30 nous nous sommes dirigés vers l’estaminet pour prendre un repas simple mais très savoureux et surtout dans une ambiance très conviviale, certains responsables n’ayant pu se déplacer, se sont fait remplacer par leurs délégués.

A 14H, Promenade digestive et visite des très beaux jardins familiaux d’Halluin.

Vers 14H30, nous avons repris la séance pour discuter des élections.

Selon les statuts, les mandats des RT sont renouvelables par tiers. Des élections seront donc organisées:  le 12 ou 19 janvier 2019. 9 terrains sont concernés cette année:

 6 terrains ont été choisis pour des raisons de démission ou personnelle: Carcan/Lortillois , La Forgette, Yser, Ballois, Noel Legleye,  Potente 1- 2, Tilleul,

 et nous en avons tiré 3 au sort: Bouvines, Ribot et Beau- Séjour.

Un courrier sera envoyé aux jardiniers de tous les terrains concernés.

Puis Pierre Bernard et Jean Jacques ont fait le point sur les actions en cours concernant l’assignation de la fédération. Tout est en bonne voie, la mairie de Tourcoing et la Mel soutiennent notre cause.

L’affaire Duval.  Cette personne  exclue de l’Association fin 2017 pour incivilités et non-respect au règlement, n’a pas accepté notre décision et a tenté d’obtenir gain de cause par voie judiciaire (malgré notre respect des procédures et l'avis de la commission de Conciliation.). Mr Duval  a été débouté, ayant à sa charge tous les coûts de procédure. C’est grâce à un dossier bien tenu et argumenté de pièces à conviction (Lettres, règlement intérieur, photos et pétition) que nous avons obtenu gain de cause.

Aussi, avec les cotisations nous demanderons à chaque jardinier nouveau ou ancien, de signer le règlement que nous garderons au secrétariat en cas de litige. La signature du document est obligatoire pour l'obtention de la carte.

Cette journée constructive a pris fin vers 16H et tous les participants sont repartis enchantés, l’année prochaine nous essayerons de programmer le CA « d’entrée » un samedi, afin de facilité la participation des personnes en activité professionnelle.

 

 


LES JARDINS ÉPHÉMÈRES LE 13 MAI 2017 CONTOUR DE LA MAIRIE

A partir du lundi 15 mai, venez voter pour votre jardin préféré sur la page du site web de la mairie

 

  • Vu sur Grand lille T.V. : reportage sur les jardins éphémerès 


Un grand bravo à toute l'équipe... Et rendez-vous au jardin botanique